Depuis décembre 2018 dans notre région, des veaux malformés naissent avec des symptômes du passage viral de la fièvre catarrhale ovine.

 

Pour rappel, depuis le 1er janvier 2018, la totalité du territoire de la France continentale a été placée en zone réglementée pour les sérotypes 4 et 8 de la fièvre catarrhale ovine (FCO). La date du 1er juin 2018 a été fixée comme début de la période de circulation virale FCO pour la saison 2018-2019. Depuis cette date, la surveillance officielle de la FCO est événementielle : les dépistages sont réalisés selon les signes cliniques ou les demandes vétérinaires, et sont nécessaires avant mouvement des animaux pour certaines destinations de commerce.

Ces dépistages avant mouvement ont été largement positifs en 2018, causant d'ailleurs en novembre dernier des problèmes de commerce avec les négociants qui avaient des animaux dont les débouchés se limitaient automatiquement. La circulation virale du sérotype 8 (et 4) de la FCO a été confirmée dans une grande partie du territoire. 

Les impacts cliniques ont donc commencé pour faire suite : des animaux adultes ont exprimé des signes cliniques confirmés et des veaux malformés ont commencé à naître selon les périodes de contamination des départements. 

 

Il est donc bon de rappeler pour tous les symptômes évocateurs et la marche à suivre pour confirmer ce diagnostic ainsi que les possibilités d'aides financières :

♦Tous les animaux suspects (dans la limite de 10 par exploitation) doivent faire l’objet de prélèvements sanguins sur tube EDTA. Les cadavres suspects (dont avortons ou mort-nés) feront l'objet d'un prélèvement de rate. Les prélèvements doivent être réalisés par le vétérinaire sanitaire, accompagné du relevé des commémoratifs (cf. instruction 20/11/2018 en pièce jointe). 

♦ Les analyses PCR sont faites en laboratoire et financées par l'Etat dans le cas de suspicions remontées correctement

N'hésitez pas à contacter votre GDS pour plus de compléments et pour vous conseiller pour une éventuelle vaccination de votre cheptel.

Attention : dans le cas de commerce hors UE comme le Maghreb, certains pays demandent toujours une garantie au vétérinaire sur le bon d'export qu'il n'y ait aucun signe clinique dans l'élevage.  

 

Source : GDS et plateforme ESA

 

Agenda

Février 2019
L Ma Me J V S D
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28
ANNULEE Formation raisonner l'antibiorésistance et connaître les gestes principaux de l'éleveur infirmier bovin
mardi 26 février 2019
Toute la journée

ANNULEE Formation raisonner l'antibiorésistance et connaître les gestes principaux de l'éleveur infirmier caprin
jeudi 28 février 2019
Toute la journée

Formation "intérêts et utilisation au quotidien des plantes médicinales et des huiles essentielles en élevage"
jeudi 28 février 2019
Toute la journée

Formation "intérêts et utilisation au quotidien des plantes médicinales et des huiles essentielles en élevage"
vendredi 01 mars 2019
Toute la journée

ANNULEE Formation raisonner l'antibiorésistance et connaître les gestes principaux de l'éleveur infirmier bovin
mardi 05 mars 2019
Toute la journée

ANNULEE Formation l'antibiorésistance et connaître les gestes principaux de l'éleveur infirmier caprin
jeudi 07 mars 2019
Toute la journée

Formation Parage bovin
mardi 12 mars 2019
Toute la journée

Formation parage bovin
mercredi 13 mars 2019
Toute la journée

Formation perfectionner ses connaissances en homéopathie et l'utiliser en élevage ruminant
mardi 02 avril 2019
Toute la journée

Formation le sanitaire, j'adhère : jeunes installés ...
jeudi 04 avril 2019
Toute la journée

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.