Suite à la découverte de deux foyers de maladie d'Aujeszky dans les départements des Alpes-de-Hautes-Provence (04) et du Vaucluse (84), une note de service est parue. Elle présente les conséquences en terme de mouvements et d'échanges intracommunautaires.

Pour rappel, deux foyers de maladie d'Aujeszky ont été détectés le 19 avril 2019, dans le cadre de la prophylaxie obligatoire porcine, dans deux élevages de porcs plein air en lien épidémiologique :

- Le premier dans le département des Alpes-de-Haute-Provence (04). Il s'agit d'un élevage de type engraisseur (environ 800 porcs à l'engraissement);

- Le second dans le département du Vaucluse (84). Il s'agit d'un élevage de type engraisseur (environ 40 porcs à l'engraissement) qui a procédé à des achats de porcs dans le premier élevage. 

 

A la date du 25 avril 2019, l'enquête épidémiologique amont/aval était en cours. Les premiers résultats mettent en avant une contamination ponctuelle du premier élevage, liée à un contact possible avec des sangliers. La contamination du second élevage serait liée aux mouvements de porcs en provenance du premier élevage.
Les élevages porcins situés dans un rayon de 5 km autour des élevages foyers ont par ailleurs été placés sous APMS et les investigations complémentaires sont en cours. 

Les deux départements ne sont plus indemnes. Dans ce cadre, les conditions d'échanges intracommunautaires ainsi que les mouvements nationaux de porcins entre zones de statuts sanitaires différents se trouvent modifiés au départ des zones non indemnes. Les conditions de mouvements sont décrites dans la note de service ci-jointe.

 

Source GDS France

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (IT 2019-343 Aujeszky.pdf)IT 2019-343 Aujeszky.pdf[ ]284 Ko

Agenda

Juin 2019
L Ma Me J V S D
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Aucun événement

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.