Depuis le communiqué du 09/02/2019, si l’épizootie de grippe en Europe reste préoccupante, la situation en France est globalement stabilisée. De nouveaux foyers ont été identifiés mais les mesures sanitaires prises depuis ces dernières semaines ont visiblement permis de limiter l’extension de la maladie sur le territoire.

 

Dans le cadre du plan national écoantibio 2017 piloté par le Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, un groupe de travail animé par l’Institut de l’Élevage a rassemblé les bonnes pratiques à promouvoir, ainsi que les recommandations en matière de conception des bâtiments afin d’assurer une bonne santé des vaches laitières en production, des vaches taries et des génisses gestantes, avec une forte diminution de la consommation d’antibiotiques.

 

De nombreuses espèces sont porteuses de la bactérie mais en Europe les ruminants d’élevage sont les plus touchés : bovins, ovins, caprins. Même si les symptômes ne sont pas spécifiques (avortements, mortalité nouveaux nés, métrites), la fièvre Q est surement une cause importante d’avortements et sous diagnostiquée.

 

Plus de 400 cas de sangliers atteints de PPA ont été déclarés depuis le 10 septembre 2018 en Belgique. Ils se situent tous dans la zone réglementée. A l’exception des 2 sangliers chassés et détectés positifs le 8 janvier dernier, aucun autre cas n’a été détecté au-delà de la clôture belge.

 

 

Une traite de qualité pour des mamelles préservées ! Une journée pour s’informer sur la traite. L’occasion d’apprendre ou de réapprendre comment bien gérer la traite pour préserver la santé mammaire de vos chèvres.

Mardi 19 mars 2019 à Selles-sur-Cher (Loir-et-Cher)

 

Une visite sanitaire obligatoire doit être réalisée dans tous les élevages de plus de 50 brebis ou de plus de 25 chèvres.

 

Agenda

Juin 2019
L Ma Me J V S D
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Aucun événement

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.