Point au 3 novembre 2014 sur la situation Aethina tumida

Le 5 novembre 2014.

Le 22 septembre dernier, nous avions émis un premier communiqué concernant l’apparition d’Aethina tumida en Italie. Ce coléoptère est classé comme danger sanitaire apicole de catégorie 1. Pour l’instant le territoire français est exempt de ce ravageur, mais des précautions sont à prendre.

Tout d’abord : explication de la situation italienne

Depuis le 11 septembre, jour de la confirmation de la présence d’Aethina tumida dans la région de Calabre, 49 foyers ont été découverts grâce au dispositif mis en place par les autorités italiennes. Lorsqu’un foyer est avéré, une zone de protection d’un rayon de 20km est établie dans laquelle la surveillance se base sur un maillage dense (aujourd’hui 138 ruchers surveillés). Des pièges sont posés dans les colonies, à l’extérieur aussi, des prélèvements sont réalisés dans la terre à la recherche de nymphe et des techniciens observent les cadres des ruches. Ensuite dans un rayon de 100km une zone de surveillance se base sur un maillage moins dense (aujourd’hui 185 ruchers avec des pièges) et enfin des contrôles sont faits en dehors des zones de surveillance (128 ruchers piégés).

Sur ces 49 foyers, quatre comportaient des larves et un comportait des nymphes dans le sol. Ceux sont des signes que le coléoptère se reproduit dans cette région.

Lorsqu’un rucher contient des individus Aethina tumida, il est détruit et le sol est brulé puis de l’insecticide y est pulvérisé.

Les autorités italienne indiquent que les pièges ne sont pas infaillibles et que l’inspection cadre par cadre est nécessaire (le faire rapidement car le petit coléoptère de la ruche fuis la lumière).

 

situation aethina tumida

 Localisation des foyers d’infestation par Aethina tumida au 28/10/2014 (source site du laboratoire italien de référence pour les maladies des abeilles)


Situation en France

Le ministère a envoyé le 20 octobre 2014 aux structures compétentes une note de service ayant pour objet la diffusion des mesures sanitaires visant à renforcer la vigilance (Télécharger la note de service 375ko). 

Le dispositif actuel repose sur :

  • La surveillance de rucher suite aux déclarations faites par des apiculteurs
  • Les contrôles systématiques des importations de reines provenant d’Italie
  • La sensibilisation des apiculteurs et de leurs représentants

 

Rappels

La déclaration de vos ruches prend ici toute son importance, car pour lutter contre l’invasion d’un ravageur il faut que les autorités sanitaires puissent savoir où se trouvent les foyers potentiels et puissent contacter les apiculteurs se trouvant dans des zones à risque.

Les meilleures méthodes pour éviter l'introduction d'Aethina tumida sont la prévention et la surveillance. Il est important de savoir d'où viennent vos ruches et où vous les mettez. Une surveillance régulière de vos ruchers permet une bonne gestion sanitaire de ceux-ci. Des colonies fortes et saines, avec des reines jeunes et vigoureuses sont la base de toute prévention pour n'importe quel type de danger apicole.

Nous continuerons à vous tenir informer de cette situation préoccupante de manière régulière.

En attendant, vous pouvez consulter :

 

N'hésitez pas à nous contacter pour tout complément
Quentin BICEGO - technicien sanitaire apicole régional
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.