La biosécurité regroupe l’ensemble des mesures de protection d’un élevage destinées à éviter l’introduction d’agents pathogènes, leur dissémination interne et leur sortie vers d’autres élevages et l’environnement.

La biosécurité, c’est aussi se protéger des maladies transmissibles des animaux à l’homme. Cela repose avant tout sur des mesures classiques d’hygiène : lavage des mains, port  d’une tenue et de chaussures adaptées et en cas de risque zoonotique avéré, port de gants, de masque, de lunettes de protection,… Ces équipements sont à adapter en fonction des maladies.

 

Les grands principes de la biosécurité  

 

1- Maîtriser les sources d’introduction de contaminants dans mon élevage  :

  • Voisinage / faune sauvage : clôtures
  • Véhicules / matériel : nettoyage, désinfection
  • Introduction d’animaux : analyses à l’introduction, quarantaine
  • Visiteurs : pédiluve, propreté, changement de vêtements
  • Lutte contre les nuisibles (insectes, rongeurs)

 

2 - Prévenir la circulation et la persistance des contaminants dans mon élevage :

  • Nettoyage/ désinfection / vide sanitaire
  • Isoler les animaux malades / Eviter les contaminations
  • Lutte contre les nuisibles (insectes, rongeurs)

 

3 - Limiter la diffusion des contaminants à l’extérieur de mon élevage :

Sorties d’animaux morts et vivants, effluents, sorties de matériel

 

Le plan de biosécurité : une obligation

 

Depuis le 1er juillet 2016, l’arrêté relatif à la mise en place de mesures de biosécurité par tous les détenteurs d’oiseaux sur le territoire national est rendue obligatoire. Cet arrêté s’applique à toutes les espèces et rend obligatoire la réalisation d’un plan de biosécurité.  Celui-ci devra détailler, pour l’ensemble de l’exploitation, les modalités de séparation physique et fonctionnelle de chaque unité de production. On entend par unité de production, « toute partie d’exploitation se trouvant complètement indépendante des autres unités, de par sa localisation et les activités routinière de gestion des volailles ». Le plan de biosécurité doit être consultable sur support papier ou électronique lors de contrôle dans l’élevage.

La conduite en bande unique est  également rendue obligatoire dans les unités de production. Tous les animaux cohabitant dans un même lieu doivent avoir le même âge, permettant ainsi limiter les entrées de nouveaux animaux durant la période d’élevage.

Le détenteur limite les interventions dans les unités de production au strict nécessaire. Seuls les véhicules indispensables à l’exploitation peuvent pénétrer sur le site d’exploitation. De la même manière, le nombre de personnes intervenants sur le site doit être limité. Ces personnes doivent être enregistrées dans le registre d’élevage. Un plan de nettoyage et de désinfection et de vides sanitaires définit les opérations à réaliser pour chaque unité de production.

Les détenteurs professionnels, ainsi que le personnel permanent, se verront également dans l’obligation de suivre une formation relative à la gestion du plan de biosécurité en exploitation et aux bonnes pratiques d’hygiène en exploitation. L’attestation délivrée lors de cette formation devra être jointe à votre plan de biosécurité.

L’arrêté impose la déclaration de toute mise en place de volailles dans les élevages commerciaux (toutes espèces de volailles et tous les stades de production). Cette mesure a été mise en place dans le cadre du plan de lutte contre l’Influenza Aviaire. Le respect par l’ensemble des professionnels de cette déclaration contribuera à la levée de la zone de restriction afin que la France retrouve rapidement son statut indemne ainsi qu’un suivi plus précis des exploitations dans le cadre de la gestion des crises sanitaires.

De plus, la mise en œuvre de mesures de biosécurité spécifiques en élevage de volaille est indispensable pour lutter contre l’apparition et la propagation de l’Influenza Aviaire. L’enregistrement des informations permet de mener l’enquête épidémiologique et d’établir l’origine de la maladie dans l’élevage et les voies potentielles de diffusion dans les élevages voisins.

 

Quel est le contenu minimal de ce plan de biosécurité ?

L’ensemble des détenteurs est responsable de la mise en application du plan de biosécurité qu’il a défini et qui contient  à minima les règles de biosécurité listées ci-dessous :

  1. Plan de circulation incluant la délimitation du site d’exploitation Plan de circulation incluant la délimitation du site d'exploitation et des unités de production, le sens de circulation, les aires de stationnement et les sites de nettoyage et désinfection ;
  2. Le registre du personnel ou la liste tenue à jour des personnes (et de leurs fonctions) autorisées à intervenir en routine dans les unités de production ou de détention d'oiseaux sauvages captifs, en précisant leurs fonctions ;
  3. Plan de gestion des flux (circuits entrants et sortants des animaux, du matériel, des intrants, des produits et des sous-produits) ;
  4. Plan de nettoyage et de désinfection et plan des vides sanitaires, par unité de production et comprenant les protocoles et les enregistrements ;
  5. Plan de traçabilité des épandages et plan de gestion des sous-produits animaux ;
  6. Plan de lutte contre les nuisibles ;
  7. Plan de protection vis-à-vis de l'avifaune sauvage ;
  8. Plan de formation du détenteur et du personnel aux bonnes pratiques d'hygiène (attestations de suivi) ;
  9. Traçabilité des interventions d'équipes de personnels temporaires (nom et coordonnées de l'entreprise, date et objet de l'intervention) ; conservation des bons de livraison d'aliment ; conservation des bons d'enlèvement des cadavres de l'ensemble de l'exploitation ;
  10. Enregistrements des éléments de traçabilité des bandes par unité de production (dates de mise en place, origine et destination) ;
  11. Plan d'autocontrôles (nature et fréquence) sur la mise en œuvre du plan de biosécurité.

 

Les GDS proposent des accompagnements pour la mise en place du plan de biosécurité, pour plus de renseignements n'hésitez pas à nous contacter. 

 

Agenda

Juillet 2019
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31
SPACE 2019
Du mardi 10 septembre 2019 au vendredi 13 septembre 2019
Toute la journée
Rennes (35)
Concours National Limousin 2019
Du vendredi 20 septembre 2019 au dimanche 22 septembre 2019
Toute la journée
Périgueux (24)
Sommet de l'Elevage 2019
Du mercredi 02 octobre 2019 au vendredi 04 octobre 2019
Toute la journée
Clermont-Ferrand
Ferme Expo Tours 2019
Du vendredi 15 novembre 2019 au dimanche 17 novembre 2019
Toute la journée
Tours (37)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.