Descriptif de la maladie

Maladie parasitaire causée par un protozoaire (Besnoitia besnoiti) et transmise par des insectes hématophages (taons, …). Maladie endémique dans le Piémont Pyrénéen mais dont la diffusion s’élargit aujourd’hui à de nombreuses zones.
Maladie incurable pénalisant les performances du troupeau et pouvant conduire à la mort dans les cas les plus graves.

 

Signes cliniques

La besnoitiose est une maladie parasitaire causée par le parasite Besnoitia (famille des coccidies), qui vit dans les parois des vaisseaux sanguins et s'enkyste. L'évolution de la maladie peut prendre des mois à des années, et affecte en particulier les génisses et les mâles. 

La maladie évolue en trois phases :

  • Phase fébrile (3 à 10 jours) :
    • Forte fièvre (40 à 41°C),
    • Bovin essoufflé avec le nez et les yeux qui coulent.
  • Phase d’oedèmes (1 à 3 semaines) :
    • Peau chaude, tendue et douloureuse,
    • Liquide s’accumulant sous la peau,
    • Localisation : paupières, fanon, extrémité desmembres, mamelle, testicules, …
  • Phase de sclérodermie (plusieurs mois) :
    • Epaississement de la peau qui se plisse,
    • Formation de crevasses,
    • Amaigrissement allant parfois jusqu’à la mort ou l’euthanasie de l’animal !

 

Contamination et virulence

Cette maladie parasitaire se transmet souvent par des vecteurs, surtout les insectes piqueurs et en particulier par piqûres de taons mais la transmission est également possible par injection si le matériel n'est pas à usage unique,... 

LA LUTTE CONTRE LA BESNOITIOSE

Prévention

Il est primordial de prévenir cette maladie à la source pour éviter des cas de figures où tout le troupeau serait contaminé.
Pour cela l’idéal serait de limiter autant que possible les introductions d’animaux provenant de cheptels trop éloignés.
Dans tous les cas une lutte contre les insectes, vecteurs de la maladie, est indispensable lors de la période estivale. Celle-ci doit être couplée à une bonne observation du cheptel et à une utilisation unique des aiguilles lors d’actes vétérinaires sur les animaux.
Autre point à ne pas négliger, la sérologie réalisée sur les prises de sangs à l’introduction .Celles-ci
donneront un état sérologique du bovin et seront un bon indicateur de présence ou non de la maladie.
Pensez également à signer, au moment de l’achat, un billet de garantie conventionnelle mentionnant comme vice rédhibitoire la Besnoitiose.

 

Diagnostic

Sérologie ELISA (pour rechercher la présence d’anticorps). 

 

Traitement 

Aucun traitement définitif n'existe !
La pharmacopée pour cette pathologie est très réduite... 

De plus, un animal positif reste porteur à vie. 

 

Agenda

Janvier 2019
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31
Formation Guide des Bonnes Pratiques en fromagerie
mardi 22 janvier 2019
20:00 -

Formation gestion du parasitisme en élevage bovin
mardi 29 janvier 2019
Toute la journée

Formation maîtriser la paratuberculose bovine
mardi 05 février 2019
Toute la journée

Formation raisonner l'antibiorésistance et connaître les gestes principaux de l'éleveur infirmier bovin
mardi 26 février 2019
Toute la journée

Formation "intérêts et utilisation au quotidien des plantes médicinales et des huiles essentielles en élevage"
jeudi 28 février 2019
Toute la journée

Formation raisonner l'antibiorésistance et connaître les gestes principaux de l'éleveur infirmier caprin
jeudi 28 février 2019
Toute la journée

Formation "intérêts et utilisation au quotidien des plantes médicinales et des huiles essentielles en élevage"
vendredi 01 mars 2019
Toute la journée

Formation raisonner l'antibiorésistance et connaître les gestes principaux de l'éleveur infirmier bovin
mardi 05 mars 2019
Toute la journée

Formation l'antibiorésistance et connaître les gestes principaux de l'éleveur infirmier caprin
jeudi 07 mars 2019
Toute la journée

Formation Parage bovin
mardi 12 mars 2019
Toute la journée

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.