DESCRIPTIF DE LA MALADIE

Signes cliniques

Il s'agit d'une maladie bactérienne, transmissible à l'homme. Souvent inapparente, elle provoque chez les bovins des atteintes de l’appareil génital :

  • le plus souvent avortement au cours du dernier tiers de gestation chez les femelles
  • et lésions testiculaires chez les mâles.

Chez l'homme, il existe des complications possibles chez les femmes enceintes et les personnes immunodéficientes.

Contamination et virulence 

La contamination entre bovins s'effectue par contact (principalement avec des placentas ou avortons de vaches infectées) ou par ingestion de matériel infecté (lait, colostrum non thermisé).

L'homme, lui aussi se contamine par contact avec les délivres ou avortons, ou par ingestion de lait cru infecté, de produits non pasteurisés. La Brucellose est communément appelée Fièvre de Malte chez l'homme.

 

LA LUTTE CONTRE LA BRUCELLOSE

Aucun cas de Brucellose n'a été dépisté en France depuis 2003, mais la vaccination était encore pratiquée en 2007 dans quelques départements).

Prophylaxie

Le dépistage se fait par sérologie (Epreuve à l'Antigène Tamponné EAT, Fixation du Complément, ou ELISA en allaitant, et Ring Test pour les cheptels laitiers). On le réalise :

  • à l'occasion de la prophylaxie: tous les ans, sur 20% des animaux en élevage allaitant et sur le lait de mélange pour les cheptels laitiers 
  • lors d'introduction pour les animaux de plus de 24 mois si le transport dure plus de 6 jours 
  • en cas d'avortements, la prise de sang est obligatoire pour le test de la brucellose (prise en charge par l'Etat de la visite + prise de sang + analyse Brucellose). Cette visite est aussi l'occasion de réaliser des dépistages complémentaire : Néosporose, BVD (et éventuellement Chlamydiose et Fièvre Q.

Il arrive qu'il y ait des réactions sérologiques faussement positives: on parle alors de "sérologies atypiques" : elles sont dues à des réactions sérologiques croisées liées à d'autres bactéries que les analyses standard ne permettent pas clairement de distinguer du véritable agent infectieux de la Brucellose. Ces réactions disparaissent le plus souvent rapidement, mais peuvent nécessiter des examens complémentaires à l'échelle du troupeau pour écarter ou confirmer la suspicion d'infection brucellique. Les « sérologies atypiques » posent problème au quotidien pour les cheptels suspendus en attendant le recontrôle des animaux « positifs ».

Prévention de la Brucellose

La conséquence principale de la Brucellose étant les avortements, il vous est conseillé :

- pour la prévention du risque de transmission à l'homme:

  • Utiliser des gants pour toutes les interventions autour de la mise bas, la Brucellose pouvant être transmise à l’homme (avec des ).

- pour la prévention de la transmission intra et inter-troupeau Isoler les animaux ayant avorté et procéder au nettoyage des cases de mise bas (retrait du placenta, destruction de la litière souillée et désinfection …). Ne pas laisser traîner et surtout de détruire les délivrances et avortons. Attention aux chiens, qui en sont friands et qui peuvent contribuer à la persistance et à la diffusion des agents responsables d’avortement au sein de l’exploitation (tels que la Néosporose).

REGLEMENTATION

Le statut "officiellement indemne" (aucune réaction sérologique observée au cours de deux séries d'ELISA en mélange réalisées à 1 an d'intervalle) du cheptel est nécessaire pour la délivrance de la carte verte (pour une naissance comme pour une introduction, auquel cas la carte est éditée après la validation sanitaire de l'introduction).

En cas d'infection confirmée, un abattage total peut être effectué, par décision des autorités sanitaires. Une désinfection poussée des bâtiments d'élevage est alors organisée. Pour les cheptels sous surveillance (infectés, en assainissement), les frais de prélèvements et d'analyses H.T sont entièrement pris en charge.

 

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Bilan Brucellose 2014 ANSES.pdf)Bilan 2014 ANSES Brucellose Bovine[L’absence de brucellose bovine est confirmée en 2014, mais la vigilance reste de mise]287 Ko
Télécharger ce fichier (Fiche Brucellose Bovine OIE.PDF)Brucellose Bovine[Fiche explicative de la maladie par l'OIE]363 Ko

Agenda

Novembre 2018
L Ma Me J V S D
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30
Ferme Expo Tours
Du vendredi 16 novembre 2018 au dimanche 18 novembre 2018
Toute la journée

Formation maîtriser la BVD (Bovine Virale Desease) ou la maladie des muqueuses
mardi 20 novembre 2018
Toute la journée

Formation les les veaux : problème de diarrhée et respiratoire
jeudi 29 novembre 2018
Toute la journée

Formation Approche globale de la santé et du bien-être en élevage ruminant, du point de vue de l'ostéopathie vétérinaire : débutant
mardi 11 décembre 2018
Toute la journée

Formation Approche globale de la santé et du bien-être en élevage ruminant, du point de vue de l'ostéopathie vétérinaire : débutant
mercredi 12 décembre 2018
Toute la journée

Formation Approche globale de la santé et du bien-être en élevage ruminant, du point de vue de l'ostéopathie vétérinaire : confirmés
jeudi 13 décembre 2018
Toute la journée

Formation Approche globale de la santé et du bien-être en élevage ruminant, du point de vue de l'ostéopathie vétérinaire : confirmés
vendredi 14 décembre 2018
Toute la journée

Formation Guide des Bonnes Pratiques en fromagerie
jeudi 10 janvier 2019
20:00 -

Formation Guide des Bonnes Pratiques en fromagerie
mardi 15 janvier 2019
20:00 -

Formation Guide des Bonnes Pratiques en fromagerie
jeudi 17 janvier 2019
08:00 -

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.