GDS Centre aide les éleveurs ayant encore des bovins positifs à s'assainir et aide les éleveurs ayant une appellation à la conserver et à se protéger contre l'introduction de la maladie.

 

DESCRIPTIF DE LA MALADIE

Signes cliniques

Il s'agit d'une maladie infectieuse virale due au BHV-1 (herpès virus bovin de type 1), non transmissible à l'homme, se manifestant généralement par des infections bénignes et parfois graves des voies respiratoires supérieures : on observe des rhinites purulentes puis nécrotiques pouvant s'avérer mortelles (forme respiratoire de l'infection) et des vaginites pustuleuses (forme génitale de l'infection). Des bovins positifs peuvent néanmoins ne présenter aucun symptôme.

Le virus BHV-1 peut également être responsable des symptômes suivants : avortements (généralement entre 4 et 7 mois), mortalité néonatale, infécondité, conjonctivite, mammite, dermatite, métrites post-césarienne, mortalité néonatale...

 Contamination et virulence du BHV-1

Les sécrétions les plus contagieuses chez le bovin infecté sont les sécrétions respiratoires (mucus nasal, en cas d'infection respiratoire), oculaires et génitales. La contamination s'effectue ainsi principalement par contact de "mufle à mufle", jetage nasal, et le sperme lors de la saillie.

A la suite d'une infection l'animal s'immunise, les symptômes disparaissent et l'excrétion virale est arrêtée (sauf souches très virulentes). Cependant, il peut y avoir à nouveau excrétion virale lors de situations stressantes pour l’animal, car le virus persiste dans les ganglions. L'animal peut alors devenir contagieux à nouveau, sans pour autant manifester les symptômes précédemment énoncés (l'animal possède toujours les anticorps associés) : on parle de rupture de l'état latent de l'infection.

LA LUTTE CONTRE L'I.B.R

Prophylaxie et vaccination

Le dépistage de l'I.B.R s'effectue par sérologie ELISA et est obligatoire dans les cas suivants :

- Prophylaxie annuelle sur les bovins de plus de 12 mois (arrêté du 31/05/16).
Exception : pour les cheptels « Indemne d'IBR » la prophylaxie annuelle est réalisée sur les plus de 24 mois.

- Introduction : pour tous les animaux, y compris les veaux, double contrôle à l'introduction : 15 jours avant-vente + entre 15 et 30 jours après l'introduction dans le cheptel (arrêté du 31/05/16).
Exceptions : pour les animaux issus de cheptel « Indemne d'IBR », il n'y a pas besoin de prise de sang avant-vente.
Si tous les animaux sont issus de cheptel « Indemne d'IBR » et que le transport est maîtrisé (pas de mélange avec des animaux non « indemne d'IBR » et transport < 24h), il est possible de déroger au contrôle IBR 15 à 30 jours après l'introduction.

La vaccination des bovins positifs par le vétérinaire sanitaire est toujours obligatoire en France (note de service du 10 mars 2017), et doit être entretenue jusqu'à élimination du dernier bovin positif du cheptel.

 

Action des GDS de vos départements pour l'assainissement vis à vis de l'IBR

Vos GDS (ou GDMA) peuvent agir à deux niveaux pour les cheptels en cours d'assainissement: aides aux analyses et aides à la vaccination.

Si votre cheptel est encore infecté par l'IBR ou si, en tant que cheptel indemne d'IBR certains animaux ont été en contact avec des animaux infectés ou de statut inconnu (mélange involontaire avec un troupeau voisin), n'hésitez pas à contactez votre GDS pour connaitre les modalités exactes de l'aide qu'il peut vous apporter. 

 

LE SYSTEME D'APPELLATION NATIONAL

Un cahier des charges technique de garantie I.B.R a été reconnu et publié au bulletin officiel le 25 janvier 2017 (note de service DGAL/SDSPA/2017-75). Il indique les protocoles à respecter pour que les élevages soient qualifiés vis à vis de l l'IBR. Le principe est de faire figurer une mention particulière sur les ASDA pour les élevages qualifiés »Indemne d'IBR ».

Un système national d'appellation destiné à la protection des cheptels

Il existe plusieurs appelations IBR :
- Un troupeau est « indemne d'IBR » s'il ne possède aucun bovin positif en IBR à l'issue de 2 sérologies sur mélanges de sérums de tous les bovins de 24 mois et plus, espacées de 3 mois minimum à 15 mois maximum ou à l'issue de 4 analyses avec résultats négatifs sur laits de grand mélange, espacées chacune de 4 à 8 mois
- Un troupeau est « en cours de qualification indemne d'IBR », dès qu'il a obtenu au moins une analyse qualifiante réalisée après le départ du dernier bovin positif en IBR.
- Les autres troupeaux sont « en assainissement » avec ou sans positifs selon la présence ou l'absence de ceux-ci.
- Le statut « non conforme » est attribué aux troupeaux dont le statut précédent a été retiré pour circulation virale et non mise en oeuvre des mesures de gestion prévues par le cahier des charges, ou de manière plus générale, aux troupeaux ne respectant pas les exigences du cahier des charges.

Pour les modalités inhérentes aux appellations, les autres contrôles obligatoires (concours, recontrôle à l'introduction ou suite à prophylaxie,...) et les modalités de vente des animaux (veaux issus de mères vaccinées ou infectées), référez vous au cahier des charges technique de garantie I.B.R validé dans le cadre de l'ACERSA, ou demandez conseil à votre GDS (ou GDMA).

 

Action de vos GDS pour la Certification IBR

En relation avec le laboratoire départemental d'analyses du département et les groupes techniques vétérinaires (GTV départementaux), vos GDS :

  • assurent le suivi des appellations,
  • informent les éleveurs des exigences du cahier des charges et des démarches à réaliser et
  • apportent aux éleveurs un soutien technique et financier pour acquérir ou retrouver une appellation (par exemple possibilité de prise en charge des contrôles sérologiques demandés suite à une suspension d'appellation I.B.R par exemple ou en vue d'une acquisition de qualification)

Chaque année, les GDS sont audités pour vérifier que le fonctionnement est conforme au cahier des charges national. 

Vigilance au niveau des introductions

Pour obtenir ou conserver son appellation "cheptel indemne d'I.B.R", il faut se protéger:

  • S'assurer de l'appellation des animaux achetés (mention I.B.R figurant sur la carte verte des animaux)
  • S'assurer d'un transport sécurisé (pas de contamination par d'autres animaux)
  • Effectuer le contrôle sérologique d'introduction entre les 15 jours et 30 jours qui suivent la livraison de l'animal 
  • Quarantaine stricte à l'arrivée de l'animal jusqu'à réception du résultat négatif du contrôle sérologique

L'I.B.R. est reconnnu vice rédhibitoire depuis 2001 ; contactez votre GDS en cas de doute sur le résultat pour évéentuellement annuler la vente.

Une dérogation à la prophylaxie d'introduction est possible dans certains cas, et lorsque le transport est direct et s'effectue entre deux cheptels bénéficiant d'une appellation A: il faut alors faire une demande écrite à votre GDS qui vous précisera quelles sont les autres démarches à réaliser pour les autres pathologies notamment BVD.

 

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Arrêté IBR 31-05-2016 JO du 08-06-2016.pdf)Arrêté Ministériel du 31 mai 2016[Mesures de prévention, de surveillance et de lutte contre l'IBR]191 Ko

Agenda

Juillet 2018
L Ma Me J V S D
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31
SPACE - Rennes
Du mardi 11 septembre 2018 au vendredi 14 septembre 2018
Toute la journée

Journée Régionale Ovine
jeudi 13 septembre 2018
Toute la journée

Concours national Limousin - Châteauroux
Du vendredi 21 septembre 2018 au dimanche 23 septembre 2018
Toute la journée

Sommet de l'Elevage - Cournon
Du mercredi 03 octobre 2018 au vendredi 05 octobre 2018
Toute la journée

Ferme Expo Tours
Du vendredi 16 novembre 2018 au dimanche 18 novembre 2018
Toute la journée

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.