La maladie de la frontière, ou « Border disease » (BD), est une maladie virale des ovins décrite pour la première fois en 1959 dans la région frontalière (« border ») séparant l'Angleterre du Pays de Galles. Le virus est répandu dans le monde entier. Ce virus est de la même famille que le virus de la BVD des bovins et que le virus de la Peste Porcine Classique.

La contamination et la transmission de la maladie.

L'infection d'un animal sain par un infecté se fait par voie respiratoire ou digestive, le virus peut aussi être transmis par un certains nombres d'actes. Il est excrété par les animaux infectés dans les sécrétions nasales, l'urine, le lait, les sécrétions utérines, le sperme et les matières fécales.

Par ailleurs, la transmission de la maladie de la mère au fœtus pendant la gestation joue un grand rôle dans l'épidémiologie de l'affection. L'infection des foetus peut entraîner la naissance d'agneaux infectés persistants immunotolérants (IPI). Ces agneaux ou chevreaux IPI excrètent le virus en permanence et ne présentent pas d'anticorps. Le virus passe d'un ovin à l'autre, les animaux IP étant la source d'infection la plus grave (unique chez les chèvres).

Les ovins peuvent également s'infecter à l'occasion d'un contact étroit avec des bovins excrétant le virus de la diarrhée virale bovine (« BVDV » en anglais), qui est très proche du virus de la BD.

Les symptômes

Les ovins adultes et nouveaux-nés exposés au virus ne souffrent que d'une affection bénigne ou inapparente : quatre à onze jours après leur contamination, les animaux présentent un peu de fièvre. Les agneaux et les chevreaux infectés manifestent un retard de croissance.

Une forme aiguë peut survenir chez les animaux IPI, elle se manifeste par des écoulements nasaux et oculaires persistants et abondant pouvant entraîner une détresse respiratoire.

Une forme hémorragique (Aveyronite) peut survenir plus rarement: chute de production chez les brebis, une entérite aiguë hémorragique sur 5 à 25% des animaux accompagnée d'un syndrome hémorragique ; les agneaux présentent un syndrome hémorragique mortel avec diarrhée.

Les femelles gestantes présentent des avortements et de l'infertilité. Le moment de l'infection par rapport au stade de gestation a des conséquences importantes sur le foetus:

  • Infection de la femelle gestante avant 60 à 80j :
  • Mort fœtale dans 50% des cas chez la brebis : momification, résorption ou avortement plus tardif. Chez les chèvres gestantes la quasi-totalité des infections avant 60j conduisent à un avortement ou une résorption embryonnaire.
  • Naissance d'IPI (infecté persistant immunotolérants)
  • Infection autour de 60-80 j de gestation :
  • Mortalité fœtale plus rare à l'exception des caprins.
  • Naissance d'IPI asymptomatique ou présentant un dépérissement chronique ou du jetage associé à une détresse respiratoire.
  • Naissance d'IPI atteints de diarrhée profuse, avec une mortalité très élevée dans les 2 à 4 semaines suivant la naissance.
  • Naissance d'agneaux avec des symptômes nerveux, troubles de la locomotion ou anomalies du squelette
  • Infection après 80j de gestation :
  • Mort fœtale et mortinatalité très faible

 

A l'approche de l'agnelage, on assiste à la mise-bas de foetus plus gros ou d'agneaux mort-nés, ainsi qu'à la naissance d'agneaux faibles et de petite taille. On constatera un nombre anormalement élevé de brebis stériles, mais ce sont les agneaux nés vivants et malades qui présenteront les symptômes les plus caractéristiques et les plus importants de la maladie. Les agneaux atteints sont d'ordinaire petits et chétifs, beaucoup étant incapables de se tenir debout. Des symptômes nerveux ainsi que des anomalies de la toison sont souvent observés. Les symptômes nerveux restent les plus caractéristiques de la BD. Les tremblements vont de violentes contractions rythmiques des muscles du train et des membres postérieurs à des tremblements discrets et à peine perceptibles de la tête, des oreilles et de la queue. Les anomalies de la toison sont plus visibles chez les races à laine fine, qui présentent un pelage hirsute, en particulier au niveau de l'encolure et de la ligne du dos. Chez les agneaux atteints de BD, on peut aussi observer une pigmentation anormale, brune ou noire, de la toison laineuse. Si l'on prend grand soin d'eux, un certain nombre d'agneaux atteints de BD peuvent être élevés, même s'ils sont susceptibles de mourir à tout âge. Les symptômes nerveux régressent peu à peu, et peuvent disparaître à l'âge de 3 à 6 mois. Faiblesse et vacillation du train postérieur, ainsi que de légers tremblements de la tête, peuvent réapparaître à l'occasion d'un stress. Les agneaux malades grandissent souvent lentement et, dans les conditions naturelles, nombre d'entre eux mourront avant le sevrage.
La plupart des agneaux infectés en fin de gestation sont normaux et sains, et naissent indemnes d'infection virale, mais porteurs d'anticorps du BDV. Certains d'entre eux peuvent rester chétifs et mourir jeunes.

La lutte contre la maladie

Il n'existe aucun traitement efficace. Il est important de repérer les animaux virémiques IPI, de façon à les écarter de la reproduction et de la commercialisation. On considère généralement que les ovins possédant des anticorps et négatifs à test virologique ne présentent pas de danger : les animaux guéris n'excrètent plus le virus s'ils ne sont pas IP.

Prévention

  • Séparer les ovins et les caprins des bovins pour limiter les transmissions inter espèces.
  • Les nouveaux animaux introduits doivent être testés ou provenir d'un troupeau indemne.
  • Ils doivent être maintenus en quarantaine 15 jours dans l'idéal, ou jusqu'à réception du résultat d'introduction.
  • La vaccination peut éventuellement être envisageable dans le cadre de plans d'assainissement. Elle se fait avant la première gestation afin de protéger les fœtus de l'infection.

Agenda

Septembre 2018
L Ma Me J V S D
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Sommet de l'Elevage - Cournon
Du mercredi 03 octobre 2018 au vendredi 05 octobre 2018
Toute la journée

Ferme Expo Tours
Du vendredi 16 novembre 2018 au dimanche 18 novembre 2018
Toute la journée

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.