DESCRIPTIF DE LA MALADIE

Signes cliniques

La fièvre catarrhale ovine est une maladie virale, transmise par vecteur, non contagieuse et non transmissible à l'homme. Le virus responsable de la maladie appartient à la famille des Reoviridae, du genre Orbivirus, qui comprend 24 sérotypes connus à ce jour dans le monde. Cette maladie appartient à la liste A de l'Office International des Epizooties, en tant que Maladie Réputée Contagieuse, à déclaration obligatoire.

Sérotype : Catégorie dans laquelle certains virus (ou bactéries) sont classés selon leurs caractéristiques antigéniques (les antigènes sont les "serrures" situées à la surface du virus que reconnaissent les "clés" du système immunitaire lors de la réaction de défense), c’est à dire selon leur réaction en présence d’un sérum (fraction sanguine) contenant des anticorps (les "clés", fabriquées en cas d'infection) spécifiquement dirigés contre eux.

Chez les Ovins, on peut établir une liste des symptômes, non exhaustive, et regroupant divers sérotypes :

Forme Aiguë : L'incubation dure en général entre 2 et 8 jours, suivie d'une forte hyperthermie et d'un abattement pendant une semaine.

24-48h après le début de la fièvre apparaissent :

  • Congestion et hémorragies (nécrose des lèvres, museau, gencives)
  • Oedèmes des lèvres, de l'auge et de la langue
  • Cyanose (= Bleuissement) de la langue (symptôme fréquent, mais non constant)
  • Salive sanguinolente et nauséabonde
  • Jetage abondant
  • Anorexie

 

A partir du 6ème jour peuvent survenir :

  • Des arthrites
  • Des bourrelets au niveau des onglons (pouvant entrainer la chute des onglons)
  • Fonte musculaire importante
  • Avortements
  • Chute de la laine rapide

 

Complications :

  • Pulmonaires ou digestives graves
  • Maladies intercurrentes (gale sarcoptique en Corse en 2000, pneumonies, oestroses, myiases....)

 

La mortalité survient dans les 10 à 12 jours en moyenne après le début de la maladie (entre 5% et 20% du troupeau, surtout les animaux de race améliorée tels que les Merinos) ; en cas de résistance, la maladie laisse des séquelles reproductives et bouchères

A noter que certaines formes, dites subaiguës, très rares en France, présentent des signes cliniques moins marqués ; cette forme atteint principalement les animaux situés dans les zones d'enzootie, comme en Afrique, où les races locales sont de fait résistantes à la FCO.

 

Contamination

La maladie est essentiellement transmise par des insectes piqueurs du genre Culicoides.
(Diapositive du CIRAD)

 

 

Pour de plus amples informations : FCO - HISTORIQUE

Agenda

Février 2020
L Ma Me J V S D
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29
36- Formation médecine complémentaire (initiation)
jeudi 05 mars 2020
09:30 - 17:30

36 - Médecine complémentaire (perfectionnement)
vendredi 06 mars 2020
09:30 - 17:30

Formation adapter le plan de maîtrise sanitaire pour mon métier de transformation de produits carnés
Du lundi 09 mars 2020 au mardi 10 mars 2020
09:30 - 17:30

37 - Formation connaitre les parasites et les analyses disponibles afin d'optimiser la gestion du parasitisme dans son élevage
mardi 10 mars 2020
Toute la journée

37- Formation eau en élevage : qualité et quantité
jeudi 12 mars 2020
Toute la journée

Journée sanitaire - pathologies piscicoles
vendredi 13 mars 2020
09:30 - 17:00

36 - Formation biosécurité en élevage de volailles
mardi 17 mars 2020
09:30 - 17:30

36- Médecine complémentaire (initiation)
lundi 06 avril 2020
09:30 - 17:30

36- Médecine complémentaire (perfectionnement)
mardi 07 avril 2020
09:30 - 17:30

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.